Whisky

Film uruguayen de Pablo Stoll

Avec Mirella Pascual, Andreas Pazos, Jorge Bolani


Prix Fipresci de la Critique (Cannes 2004)


Par Henri Lanoë
 
Sortie le 17-11-2004

Durée: 1h34

 

Cheers !

Très intéressant film nous faisant découvrir le cinéma uruguayen dont la production réduite n'encombre guère nos écrans (comme le prouve notre site où ce pays ne figure même pas dans la listes des nations et où je n'arrive pas à le mentionner dans la rubrique "nationalité" !).

Co-réalisé par Pablo Stoll et Juan Pablo Rebella (déjà auteurs de 25 Watts), le film réunit un insolite trio formé de deux frères qui se retrouvent après une longue séparation (l'un d'eux habitant le Brésil) et d'une employée de la fabrique de chaussettes de l'uruguayen qui lui demande, le temps d'un week-end, de passer pour son épouse. Un humour spécifique (qui n'est pas sans rappeler Kaurismäki) baigne les insolites relations de ce trio de quinquagénaires, plutôt taciturne, qui décide d'aller voir la mer dans un hôtel confortable. A l'usage, la dame commence à trouver quelque charme à son «beau-frère», alors que son «mari» reste d'un mutisme opaque. Celui-ci va jouer au casino l'argent que lui a donné le frère volubile pour participer aux frais entraînés par l'entretien de leur vieille mère décédée. Taciturne, mais chanceux, il fait sauter la banque et offre à sa «femme» ce pactole pour la remercier d'avoir tenu ce rôle d'épouse. Une fois le frère reparti au Brésil, l'employée ne se présente plus à la fabrique. Fait-elle du tourisme, a-t-elle rejoint le frère au Brésil ou bien est-elle simplement grippée ? Nous ne le saurons pas.

Ce scénario insolite est filmé en plans fixes répétitifs qui évoquent l'écriture des films muets. Il s'en dégage une étrangeté poétique qui n'est pas le moindre charme de cette production.