Un coeur ailleurs
Il Cuore altrove

Film italien de Pupi Avati

Avec Neri Marcore, Vanessa Incontrada, Giancarlo Giannini





Par Henri Lanoƫ
 
Sortie le 17-12-2003

Durée: 1h46

 

Alla bolognese

L’action se situe à Rome, dans les années 2O. Nello, fils du tailleur de la Papauté, n’envisage guère de succéder à son père dont il a peu hérité le caractère, surtout lorsqu’il s’agit de séduire les dames. Par contre, excellent latiniste, il trouve un poste d’enseignant à Bologne où il va loger dans une pension pour hommes. Gauche et timide, il est pris en mains par son voisin de chambre qui s’inquiète de la solitude sentimentale de ce presque quadragénaire et lui fait rencontrer, dans un institut pour aveugles, une ravissante jeune femme, Angela (qui a perdu la vue et l’homme de sa vie). La cécité d’Angela donne à Nello la possibilité de s’enhardir, comme le faisait Charlot dans  les Lumières de la Ville . La comparaison s’arrêtera là.

Jusqu’alors, le scénario, même s’il était réalisé assez conventionnellement, portait l’espoir de développements inattendus. Mais Pupi Avati choisit d’abandonner le ton de la comédie pour verser dans un mélo misogyne qui va se conclure, selon moi, par une fin calamiteuse et paresseuse, très éloignée des prémisses de ce scénario qui méritait meilleure conclusion. Je n’en dirai pas plus, car je laisse à ceux qui seraient tentés par la curiosité (tendance toujours respectable), la possibilité, et peut-être le plaisir, de la découverte.