Une aventure

Film français de Xavier Giannoli

 
Sortie le 31-08-2005

 

L'amour, envoûtement maléfique

Après les affres d’une jeune cancéreuse flanquée de ses deux amants impatients, voici Une aventure, second film de Xavier Giannoli qui évoque cette fois-ci la descente aux enfers d’une jeune femme perturbée.

La narratrice de cette « aventure » est la compagne de Julien (Nicolas Duvauchelle), jeune homme sans histoire dont l’existence est aussi grise que ses nuits passées à visionner des films dans un sous-sol de vidéothèque. Aussitôt installé avec son amie (Florence Loiret-Caille) dans un grand ensemble parisien particulièrement sinistre, il se lie avec Gabrielle (Ludivine Sagnier) et son amant intermittent (Bruno Todeschini) - un simili gangster peu avenant. Tandis que Madame déambule nu pied dans la nuit parisienne, manipule des armes à feu et se taillade les poignets, Monsieur, très occupé ailleurs, (« je fais du fric »), laisse Julien squatter l’intimité puis le lit du couple.
Un peu tirée par les cheveux - mais qu’importe - cette sombre histoire est dépourvue de glamour à un point qui frise l’indécence. Le joli minois de Ludivine Sagnier est massacré par la lumière saumâtre dont un opérateur déprimé ou cruel inonde le cadre et tous les personnages. Enveloppé dans un fond musical ad hoc, Nicolas Duvauchelle traverse le film tel un patient catatonique en état d’hypnose.
On ne peut que souhaiter à ce jeune réalisateur pourtant talentueux de surmonter rapidement ses idées noires. Et peut-être de choisir entre les genres réaliste (Pialat?) et mystique (Brisseau?) qui ne font pas toujours bon ménage.