Les naufragés de la D17

Film français de Luc Moullet

Avec Patrick Bouchitey, Sabine Haudepin, Iliana Lolic, Mathieu Amalric

Sortie le 29-05-2002
 
   

Par Henri Lanoë


Durée: 1h21

 
 
   

Depuis plus de quarante ans, l’indéfinissable Luc Moullet poursuit son petit bonhomme d’indéfinissable cinéma.

Ce sympathique Pierrot jouit, incontestablement, d’un amical appui critique qui ne s’est jamais démenti et d’une égale absence d’adhésion du public qui le condamne (mais il y a pire) aux circuits d’art et d’essai. Les plus indulgents vont chercher le parrainage de Tati, Buňuel ou Alfred Jarry (!), d’autres le considčrent comme une sorte d’héritier inabouti de Robert Lamoureux dans la " 7ème Compagnie ", mais tout le monde s’accorde sur sa fervente cinéphilie.

J’ai vu quelques-uns de ses longs-métrages lors de leur sortie :

" les Contrebandières ", situé au Mexique (l’arrière-pays niçois),

" une Aventure de Billy le Kid ", avec J-P. Léaud en cow-boy,

" Anatomie d’un Rapport ", porno rigolo sur un intello ramollo avec les dames (interprété par L. Moullet lui-même),

" Genèse d’un Repas ", étude socio-humoristique sur les origines de la nourriture que nous trouvons dans notre assiette. Son œuvre comporte également une vingtaine de courts-métrages aux sujets les plus divers. Cet éclectisme est sa plus indéniable qualité.

Peut-être est-il possible de voir dans cet humoriste hors normes un poète lunaire, un faux naïf ou le douanier Rousseau du cinéma ? Mes critères habituels vacillent devant ses films, surtout quelques jours après Almodóvar. Le mieux, c’est que vous preniez la D.17 pour juger vous-mêmes.