Père et fille
Jersey girl

Film américain de Kevin Smith

Avec Liv Tyler, Ben Affleck, George Carlin

 
   

Par Erwin Zys-Launay


Durée: 1h43

 
 
   

Un Kevin Smith policé

Avec Père et Fille, Kevin Smith opère une nette rupture avec ses précédents films. La disparition au casting de Jay et Silent Bob, personnages récurrents chez Smith, change la donne, et la comédie se fait sentimentale.

Kevin Smith, figure du cinéma indépendant américain, s'est fait connaître pour  des films parfois  impertinents. Père et fille raconte l'histoire d'un  jeune golden boy qui, se retrouvant brusquement  veuf, est obligé de reconsidérer  ses priorités pour élever sa fille. Avec un tel scénario, rien d'étonnant à ce que le réalisateur donne un coup d'arrêt à l'humour trash qui dominait dans Clerks, Mallrats ou encore Dogma. Il y a certes un timide retour vers l'univers des vidéoclubs et des cassettes porno mais bien plus policé que dans les réalisations précédentes. A procéder autrement, Smith se serait trompé de public. Smith filme ici  de manière sensible sans que les ficelles indissociables de la comédie sentimentale apparaissent trop grossièrement. Il y a notamment un beau traitement de l'image du père au travers des rôles tenus par Ben Affleck et George Carlin : une référence explicite au père du réalisateur, disparu récemment, et qui a pour partie inspiré le sujet du film.

La comédie est souvent le genre d'élection des ratages complets (le nom de Jennifer Lopez au générique n'était pas là  pour rassurer) mais Smith s'en tire  honnêtement.  Sans être son meilleur  film,  Père et fille  tient la route.