Super Size Me

Film français de Morgan Spurlock

Avec Morgan Spurlock

Sortie le 30-06-2004
Sundance 2004 - Meilleur réalisateur
 
   

Par Simon Legré


Durée: 1h38

 
 
   

Graisses de destruction massive

Morgan Spurlock, yuppie new-yorkais, est déterminé : pour évoquer les ravages alimentaires des menus McDonald's, il fait de son corps un terrain d'expérimentation, ingérant matin, midi et soir les fameux menus de la filière alimentaire la plus répandue des Etats-Unis. Le résultat est terrifiant.

Cette Grande Bouffe à la sauce Ketshup a le mérite d'exploiter le calvaire alimentaire amorcé par le film de Marco Ferreri avec un sens de la drôlerie potache qui fait plutôt mouche. Le réalisateur, ersatz de Michael Moore (image sale baignant dans une absence totale de mise en scène qui, de surcroît, nous noie sous une pluie de statistiques, même visage de Chuck Norris mal dégrossi), encadré par plusieurs nutritionnistes qu'il a finement sollicités, ne néglige pas son engagement et accomplit avec un courage draconien son salutaire chemin de croix vers le royaume des sacs à vomi. On apprend au passage - non sans effroi - que les Big Macs ne sont pas les responsables de l'obésité, que 80 % des établissements scolaires américains sont dopés à la malbouffe, que l'Illinois est l'état où la surcharge pondérale mène la danse. En parallèle, le physique de notre héros peu farouche se gonfle à petit feu, son teint vire au vérolo-verdâtre et sa libido devient aussi active qu'une asperge au jus de chaussette. Si l'on assiste impuissant et effaré devant l'étendue de ce désastre vécu de l'intérieur, à cette pantalonnade vomitive, on constate qu'elle a le mérite de nous faire introjecter une chose importante (bouffer de la graisse sans répit pendant un mois, c'est dangereux !). Néanmoins, on aimerait dire au téméraire Morgan Spurlock une petite chose : on en avait déjà une petite idée.