Qui a tué Bambi ?

Film français de Gilles Marchand
Dominik Moll : conseiller à la mise en scène

Avec Laurent Lucas, Sophie Quinton

Sortie le 23-12-2003
 
   

Par Laurence Bonnecarrère


Durée: 2h05

 
 
   

C’est le Docteur Philipp

C’est lui, l’assassin, en tout cas (Laurent Lucas). Quid du suspense me direz-vous ? De suspense, il n’y en a guère de toute façon…

L’action se situe dans un hôpital pratiquement vide. " Bambi " est une jeune infirmière stagiaire qui soupçonne l’unique médecin (pas de budget seconds rôles ?), le Docteur Philipp, de droguer les jeunes patientes pour abuser d’elles. Ensuite, il les fait disparaître.

Le suspect et quasi unique acteur étant à l’écran en permanence, il ne peut y avoir beaucoup d’hésitation sur l’identité du criminel, d’autant plus qu’il est présenté dès la première scène comme un parfait salaud. Gilles Marchand, le réalisateur, excellent scénariste au demeurant (Ressources humaines; Harry, un ami qui vous veut du bien) a sans doute voulu faire un petit film hitchcockien, dans la lignée de La maison du Dr Edwards, mais c’est carrément raté. Pour finir, on a droit à deux douloureuses heures de ponctions, injections et déambulations dans des couloirs vides (pas de budget figuration ?) sur fond de musique particulièrement funèbre. La seule vraie angoisse concerne la longueur redoutée du énième plan d’aiguille pénétrant dans le énième flacon de Penthotal. On est aux antipodes d’Urgences : ici, c’est l’hôpital au ralenti. Et pas le moindre Georges Clooney à l’horizon de cet espace désespérément aseptisé et asexué.