Téhéran

Film français de Nader T. Homayoun

Avec Ali Ebdali, Sara Bahrami, Farzin Mohades, Missagh Zareh

Sortie le 14-04-2010
Prix de la Semaine de la critique au Festival de Venise 2009, Grand Prix du Jury au Festival Premiers Plans Angers 2010
 
   

Par Elise Heymes


Durée: 1h35

 
 
   

Parti de son désir de filmer le « monstre urbain » qu’est la ville de Téhéran, Nader Homayoun double son point de vue documentaire d’une intrigue fictive mise en scène de façon clandestine. Et ce, pour nous livrer l’état d’esprit de la société iranienne d’aujourd’hui, en y saisissant au mieux la désacralisation de toute valeur sociale.

Ebrahim a quitté sa famille pour tenter sa chance à Téhéran. Il y est mêlé malgré lui à un trafic de nouveaux-nés, qui transforme son rêve d’intégration et de réussite en un cauchemar quotidien inextricable.

Le scénario est fondé sur les mécanismes de la combine : il ne cesse d’intriguer, laissant ses personnages se perdre dans le dédale des sphères parallèles d’une ville où règne la confusion. L’histoire avance contre la résistance d’une réalité obscure, régie par des « lois » de jungle urbaine.  La vie d’Ebrahim et de ses deux amis est agie par l’urgence qui conditionne la réalisation du film : 18 jours de tournage, rapidité des prises de vue, urgence de la captation des bas-fonds qui étaient en train de disparaître, urgence donc de fabriquer la trace cinématographique d’une conscience politique, sociale embrassant un présent fissuré.