Les Grandes Personnes

Film français de Anna Novion

Avec Jean-Pierre Darroussin, Anaïs Demoustier, Judith Henry, Lia Boysen

Sortie le 12-11-2008
Sélection Semaine de la Critique Cannes 2008
 
   

Par Henri Lanoë


Durée: 1h24

 
 
   

Cherche trésor désespérement

Albert est un père célibataire, genre vieux garçon à principes, qui emmène sa fille Jeanne chaque été en vacances dans un pays différent. Cette année, ce sera une île au nord de la Suède. Mais Jeanne a passé désormais l’âge des châteaux de sable et elle aimerait bien s’intéresser à d’autres jeux. Hélas, son vertueux papa ne voit pas le temps passer ni sa fille grandir : muni d’un détecteur de métaux, il est trop occupé à chercher un hypothétique trésor viking enfoui dans le sol. Précautionneux, il avait bien loué une chambre chez l’habitant mais un malentendu va obliger Jeanne et son père à partager la maison avec la propriétaire suédoise et la touriste française qui occupait déjà les lieux…

Anna Novion développe le scénario de son premier long-métrage à partir de ce quatuor improvisé. Lucide, elle confesse qu’elle connaît bien le mental des adolescentes (et pour cause) mais pas trop celui des adultes. On s’en rend vite compte car les sources de conflits qui pourraient apporter une petite progression dramatique à l’histoire sont pratiquement absentes (influence involontaire de la neutralité suédoise ?) si bien que l’intérêt du spectateur n’est alimenté que par la beauté des paysages et l’intrusion de ces quelques Français parmi des Scandinaves aussi peu exotiques que mutiques. Donc, on ne peut vraiment pas dire, non plus, qu’on assiste au choc des civilisations.

La charmante Anaïs Demoustiers tente de traduire les premiers émois de l’adolescence devant ce père indifférent, Jean-Pierre Darroussin, qui arpente inlassablement les fjords avec son détecteur, évoquant la silhouette d’un Monsieur Hulot qui passerait des vacances boréales, pour changer.