Stella

Film français de Sylvie Verheyde

Avec Léora Barbara, Mélissa Rodrigues, Karole Rocher, Benjamin Biolay, Guillaume Depardieu…

Sortie le 12-11-2008
Festival de Venise 2008
 
   

Par Elise Heymes


Durée: 1h43

 
 
   

Puisant dans ses propres souvenirs de jeune fille, Sylvie Verheyde réalise avec Stella un film gracieux. Ce dernier long métrage explore le quotidien d’une adolescente en marge des « filles bien nées », distillant l’émotion avec une constante pudeur.

Paris. 1977. Stella intègre un lycée parisien renommé. L’occasion, selon sa mère, de contredire le déterminisme social. Car elle et son mari tiennent un café ouvrier en banlieue. Stella ne travaille pas autant qu’il faudrait en cours. Elle se perd un temps, avant de trouver le fil pour tisser sa vie à venir…

En entrant en classe de sixième, Stella embrasse le monde. Celui de la capitale. Celui des filles d’origines culturelles variées, dont la constance est d’être issues de milieux aisés. Celui de Gladys qui va lui ouvrir son domaine et partager avec elle son goût pour les livres. Naît alors chez Stella un appétit pour la littérature.
Si cette rentrée change sa vie, Stella voit aussi son enfance bousculée chez elle. A cause des adultes, de leurs conflits. Des perversions de l’un surtout, de l’aveuglement de tous les autres. Portrait d’une enfant désenchantée, Stella associe la perte de l’innocence à la découverte de la connaissance. L’adolescente découvre un sens, une bonne raison de grandir, dès lors que sa frêle existence bascule : celui du savoir et de la conscience. Comme l’on trouve un chemin dans le chaos.

Porté par une jeune actrice bouleversante de fragilité et d’aplomb tout à la fois, ce film semble trouver sa luminosité dans une certaine tendresse autobiographique. Et si c’est la mélancolie d’une enfant plongée dans la fumée et les effluves d’alcool des adultes qui le colore d’abord, il repose finalement sur un espoir, grandissant au fil des lectures… et du réel.