Les Promesses de l'ombre
Eastern Promises

Film américain de David Cronenberg

Avec Viggo Mortensen, Naomi Watts, Vincent Cassel, Armin Mueller-Stahl, Sinead Cusack, Jerzy Skolimowskiv

Sortie le 07-11-2007
 
   

Par Henri Lanoë


Durée: 1h40

 
 
   

Mafioso russo

Comme si la sicilienne ne suffisait pas, voici que le cinéma s’intéresse à la Mafia russe, installée à Londres, filmée par un Canadien, avec des acteurs germano-franco-anglo-saxons qui roulent les rrr comme dans Michel Strrrogoff. Le cinéma italien avait, au moins, cet avantage de s’intéresser à un phénomène local qui fait partie de son histoire, en utilisant des auteurs et des acteurs du pays. On reste perplexe devant ces Promesses de l’ombre en se demandant quelle séduction a pu décider David Cronenberg à se lancer dans un tel feuilleton, à part un goût immodéré pour les gorges tranchées en gros plan.

Comme pour A History of Violence, l’ouverture du film capte notre intérêt : Anna, sage-femme à l’hôpital, accouche une toute jeune fille amenée moribonde aux urgences. A qui confier le bébé orphelin ? Anna trouve dans les affaires de la morte son journal écrit en russe ainsi que l’adresse d’un restaurant où elle espère avoir des renseignements sur l’éventuelle famille du bébé. Elle va être confrontée à un monde de plus en plus glauque dans lequel évolue Nicolas, un chauffeur et homme de main mystérieux, interprété par un Viggo Mortensen hiératique. Ce personnage ambigu est le seul qui maintient l’intérêt qu’on peut encore porter au film car il échappe, aussi longtemps qu'il le peut, à la caricature qui écrase ses compères. Malheureusement, comme dans A History of Violence, les règlements de compte se multiplient à l’envi, enlevant progressivement toute crédibilité à l’histoire et finissant en apothéose dans un hammam où un interminable combat entre morts-vivants finit par déclencher les rires du public.

On est triste de voir l’évident talent de Cronenberg s’estomper dans des productions où ses qualités de réalisateur ne suffisent plus à masquer l’indigence du scénario.