88 minutes

Film américain de Jon Avnet

Avec Al Pacino, Leelee Sobieski, Alicia Witt, Amy Brenneman, Deborah Kara Unger, B.McKenzie, Neal McDonough

Sortie le 30-05-2007
 
   

Par Henri Lanoë


Durée: 1h51

 
 
   

Une Production Orange/SFR/Bouygues

Thriller traditionnel dans lequel tous les protagonistes sont, à tour de rôle, des suspects possibles. Inutile donc de vous raconter ce scénario délirant qui permet surtout au réalisateur de montrer l’étendue de son imagination sadique en suspendant par une jambe les jeunes femmes victimes du serial killer, comme des moutons égorgés dans les abattoirs. (Par contre, on voit mal comment il peut les violer, de surcroît, dans une telle position…) Autre signe du sadisme profond de Jon Avnet : faire courir durant 88 minutes le vieil Al Pacino, échevelé et essoufflé, dans les rues, les cours et les innombrables escaliers qu’il doit gravir jusqu’aux terrasses. Heureusement, son coeur résistera mieux que son téléphone portable.

Car le personnage principal du scénario, c’est le téléphone et le film pose tout de même un problème technique intéressant : comment parvenir à faire entendre la sonnerie des 24680 appels téléphoniques qui interrompent sans cesse le récit au milieu du déluge musical incessant du compositeur Edward Shearmur ? Le mixeur, redoutant la saturation du public devant ce Niagara de communications noyées dans les violons, s’ingénie à distribuer les divers grelots dans l’espace sonore, à gauche, à droite, en bas, derrière… Si bien que, parfois, on craint qu’un spectateur négligent n’ait oublié la consigne d’extinction de son portable. Malaise de courte durée : rassurez-vous, tous les appels sont bien destinés à la star du film. C'est dans son contrat.