12h08 à l'Est de Bucarest
A fost sau n-a fost ?

Film roumain de Corneliu Porumboiu

Avec Mircea Andreescu, Teo Corban, Ion Sapdaru

Label Europa Cinéma, Caméra d'Or Cannes 2006
 
   

Par Henri Lanoë


Durée: 1h29

 
 
   

Telle est réalité

Comme chacun sait, « A fost sau n-a fost ?» signifie « Y a-t-il eu ou pas ? » en roumain. C’est également le titre d’une inclassable mais désopilante comédie présentée à la Quinzaine des Réalisateurs où elle a obtenu le « Label Europa Cinéma » décerné au meilleur film européen de la sélection ainsi que la Caméra d’Or. Il est malheureusement distribué en France sous un titre moins exotique.

Noël approche, donc l’anniversaire de la Révolution aussi. Un présentateur de télévision, sorte de PPDA d’une petite ville de province, mais dont même un sdf refuserait le logement et la voiture, doit assurer une évocation des évènements de 1989 ayant entraîné la chute de Ceaucescu. Sous divers prétextes, les invités du talk-show se défilent et le journaliste en est réduit à réunir in extremis un professeur alcoolique et un retraité incontrôlable pour évoquer ces journées historiques. C’est tout, mais c’est d’une totale efficacité comique. L’action, si l’on peut dire, se déroule essentiellement sur un plateau de télé au décor minable où les trois lascars tentent difficilement de meubler les « blancs » d’une émission loupée, aux cadrages incertains, interrompue par les interventions téléphoniques du public qui conteste les témoignages de ces invités hasardeux. Un humour amer et insolent, renforcé par cette absence assumée de moyens, baigne cette entreprise de dynamitage historique. Preuve éclatante que le talent ne se mesure pas seulement aux mouvements de caméra et au nombre de figurants.