Mon meilleur ami

Film français de Patrice Leconte

Avec Daniel Auteuil, Dany Boon, Julie Gayet, Julie Durand, Jacques Mathou, Marie Pillet, Elisabeth Bourgine

Sortie le 20-12-2006
 
   

Par Henri Lanoë


Durée: 1h34

 
 
   

Comédie triste

27 films au compteur depuis 1975. Etrange carrière qui a culminé avec Ridicule (1997) sélectionné à Cannes, aux Oscars et deux fois primé aux Césars, alternant avec des bides ou d’énormes succès populaires dont certains sont devenus les films culte de toute une génération qui en récitent les répliques.

L’indéfinissable Patrice Leconte – qui balance toujours entre Bronzés et Mr Hire - annonce, de surcroît, qu’il tournera encore trois films puis s’arrêtera, la trentaine étant atteinte. Ce genre de déclaration est plutôt rare dans une profession où la peur de l’avenir, l’angoisse du chômage et les pensions alimentaires conduisent souvent à accepter n’importe quoi. Quel sang-froid !

Le sujet de Mon meilleur ami est insolite et rare : un antiquaire fortuné et apparemment bien dans sa peau prend conscience, par ses relations de travail, qu’il n’a pas de «meilleur ami». Il s’en défend. On le met au défi d’en présenter un dans un délai de dix jours. Piqué, il accepte cet étrange pari et charge un jovial chauffeur de taxi croisé par hasard de devenir son «professeur de sympathie». Le film raconte la délicate naissance de l’amitié, sujet rarement abordé par les auteurs alors que la conquête amoureuse reste l’incontournable moteur de la majorité des histoires depuis l’Antiquité.

La couleur étrange que donne Patrice Leconte à cette fable l’éloigne du film comique qu’aurait pu faire Francis Veber avec la même situation et les mêmes interprètes. Une mélancolie certaine baigne cette comédie triste qui réunit deux solitudes car, malgré les apparences, ce chauffeur de taxi pétulant et optimiste n’a, finalement, pas d’ami non plus. On peut seulement regretter que le célèbre jeu télévisé qui résout les problèmes in fine soit une solution de facilité paresseuse et convenue comparée à l’inspiration du reste mais, même en l’état, Mon meilleur ami devrait figurer en bonne place parmi les films réussis de Patrice Leconte.