Loft

Film japonais de Kiyoshi Kurosawa

Avec Miki Nakatani, Etsushi Toyokawa

Sortie le 03-01-2007
 
   

Par Laure Becdelièvre


Durée: 1h51

 
 
   

Loft agonie

Chouchou de la nouvelle génération des cinéastes japonais et spécialiste du thriller fantastique, Kiyoshi Kurosawa revisite, avec Loft, le film de fantôme nippon à l’aune d’une modernité dépressive et désincarnée. Reiko, romancière à succès en mal d’inspiration, décide de s’exiler de Tokyo pour investir une maison abandonnée près d’un brumeux marais. Commencent des phénomènes étranges dont la jeune femme est témoin…

En général, les mauvais films ont au moins l’avantage d’être courts. Loft, sans doute un peu trop vite sûr de ses effets, se fait le luxe d’avoisiner les 2 heures… et n’a du film d’épouvante que son caractère épouvantable – épouvantablement long, épouvantablement creux, épouvantablement ennuyeux. Le scénario n’a ni queue ni tête, envoyant son héroïne se promener en forêt à la tombée du jour, lui proposant des visites de son éditeur en pleine nuit, lui faisant choisir précisément sa chambre, face à son lit, pour faire séjourner la momie (sic !) qu’on lui demande de garder quelques jours, en tout bien, tout honneur, bien sûr !... On en vient à rire nerveusement devant l’interminable série de happy et scary ends, d’un kitsch consternant. On l’aura compris, inutile de se déplacer. Et… attention, un film d’épouvante japonais peut toujours cacher un remake américain : restez prudents !