OSS 117

Film français de Michel Hazanavicius

Avec Jean Dujardin, Bérénice Bejo, Aure Atika

Sortie le 19-04-2006
 
   

Par Anaïs Jurkiewicz-Renevier


Durée: 1h39

 
 
   

La blanquette est bonne ?

Hubert Bonisseur de la Bath, agent secret connu sous le pseudonyme OSS 117 est envoyé par le président René Coty en mission en Egypte, pour remettre en ordre la ville du Caire, repaire d’espions en tout genre.

On avait plus autant ri depuis Astérix et Obélix Mission Cléopatre. Bien sûr, l’humour d’OSS 117, deuxième long métrage de Michel Hazanavicius n’atteint pas le niveau du film d’Alain Chabat, mais son travail sur la forme permet de le classer au rang des films de l’année. En effet, l’imitation kitsch voulue des films des années 1950 est réussie. Formellement, le film est on ne peut mieux : technicolor, formes simples, jeu sur les clichés…
Et même si l’humour n’atteint pas la subtilité de celui de Chabat, les répliques sont bien servies et fines et on ne passe pas une minute du film sans rire, ou du moins sourire.
Michel Hazanavicius se joue des références historiques, cinématographiques et Jean Dujardin convient parfaitement pour le rôle du personnage imbu de lui-même, un peu cliché et pas mal borné.

Ce film réunit donc toutes les conditions pour assurer au spectateur, lassé par une comédie française qui n’est que trop rarement valable, un vrai moment de cinéma.