Quatre étoiles

Film français de Christian Vincent
Olivier Dazat

Avec Isabelle Carré, José Garcia, François Cluzet

Sortie le 03-05-2006
 
   

Par Henri Lanoë


Durée: 1h46

 
 
   

L'escroque

Hommage évident à la comédie américaine, ce film vif, léger et inspiré permet à un efficace trio d’acteurs de nous divertir dans le décor mythique d’une Côte d’Azur perpétuellement ensoleillée où traînent les esprits bienveillants de Lubitsch et d’Hitchcock.

Après un premier film doux-amer, La Discrète (1990), Christian Vincent avait réalisé cinq films qui traitaient de sujets plutôt graves, le plus sombre étant Je ne vois pas ce qu’on me trouve, avec le comico-dépressif Jacky Berroyer qui en était co-auteur.

Rien ne laissait donc supposer que ce réalisateur pourrait changer d’inspiration au point d’explorer un domaine qui ne semblait guère l’attirer : la comédie légère. Il a bien fait de tenter l’expérience puisque Quatre Etoiles est un divertissement réussi qui doit beaucoup à son brillant casting : La très glamour Isabelle Carré tire les ficelles d’un jeu que croit maîtriser José Garcia, escroc volubile, faux imprésario d’Elton Jones et marchand de biens qu’il ne possède pas. Le pigeon de l’affaire est incarné par François Cluzet, inoubliable milliardaire oisif et velléitaire qui cherche peut-être ses mots mais a trouvé dans ce personnage de crétin un de ses meilleurs rôles. Ces trois comédiens n’avaient pas, eux non plus, une carrière tellement orientée vers le comique mais ils s’épanouissent de toute évidence dans ce domaine délicat et leur plaisir de jouer est contagieux. Cet astucieux scénario d’Olivier Dazat, bien dialogué, boosté par une mise en scène alerte et soutenu par l'efficace musique jazzy d'André Manoukian, survole quelques invraisemblances vite effacées par le dynamisme de ce film qui vaut bien trois des quatre étoiles annoncées.