Separate lies

Film anglais de Julian Fellowes

Avec Emily Watson, Tom Wilkinson, Rupert Everett

Sortie le 29-03-2006
 
   

Par Henri Lanoë


Durée: 1h26

 
 
   

Poker Menteur

Ce faux polar psychologique met en scène le classique trio, mari, femme et amant, impliqués dans un accident mortel et qui vont, de mensonges en mensonges, affronter des situations auxquelles leur statut social ne les avait guère préparés. L’action se passe dans la haute bourgeoisie britannique, entre deux parties de cricket, dans des demeures somptueuses entourées de jardins entretenus, mais ce décor ne protège ni des échecs sentimentaux, ni des coups du sort.


Julian Fellowes, dont c’est le premier film, a été un acteur cantonné dans les rôles d’aristocrate avant d’écrire le scénario de Gosford Park (Oscar 2002) et un best-seller, Snobs , sur le milieu des aristocrates. Pour sauvegarder le plaisir de la découverte, je ne dirai évidemment rien de l’intrigue policière, d’autant que l’originalité de Separate Lies se situe surtout dans la psychologie des personnages et dans le comportement que chacun d’eux va avoir durant le déroulement de cette histoire qui ne traite pas réellement d’un ménage à trois, puisque le mari abandonne sa femme à l’amant, tout en ne cessant pas de l’aimer. L’évolution de leurs rapports entachés de dissimulation et de mensonges constitue l’épine dorsale du scénario qui voit s’affronter un bourgeois parvenu à un play-boy oisif, aristo et fils de lord. On peut constater que la plupart des grands succès du cinéma anglais se déroulent soit dans une classe ouvrière conventionnelle (Les virtuoses, Full Monty, Billy Elliot), soit dans la haute société déclinante (Gosford Park, Les Vestiges du Jour), rarement dans la grande bourgeoisie d’affaires ou dans les classes moyennes qui constituent la majorité du public. Faisant exception, Separate lies dépeint un bourgeois, avocat de la City, dont le confortable cadre de vie explose à cause de la liaison de sa femme avec l’inaccessible aristocratie, intéressante version moderne de la lutte des classes.