The King

Film américain de James Marsh

Avec Gael Garcia Bernal, William Hurt, Pell James

Sortie le 25-01-2006
 
   

Par Alicia Fischmeister


Durée: 1h45

 
 
   

Un couronnement

Elvis vient de passer trois ans dans la Navy. Il s'installe dans une chambre de motel à Corpus Christi, au fin fond du Texas, et il entreprend de se venger de son père le pasteur David Sandow qui avait abandonné sa mère lorsqu'elle était enceinte.

Il suffit à James Marsh de montrer la vie de tous les jours d'une famille profondément religieuse du Sud des Etats-Unis : nul besoin de grossir le trait de cette foi extrémiste qui guide la vie des Sandow, elle se dénonce elle-même. Sur ce tableau jouissif, Elvis vient se greffer pour dérégler la belle mécanique du « In God we trust » et du créationnisme, apportant une dose d'humour noir à la toute fin. La qualité principale du film est de nous faire hésiter jusqu'au bout sur le but ultime du jeune homme. C'est ce côté imprévisible qui nous laisse à la sortie l'impression de n'avoir pas tout compris ; pourtant la thèse est simple, peut-être un peu trop, justement. Elvis devient roi pour avoir triomphé du pasteur, mais sans doute aussi du spectateur. « Surprenant » est sans doute l'adjectif qui convient le mieux à The King, car il convient à la fois au scénario et à la réalité qu'il dénonce.