Un rêve tchèque

Film tchèque de Vit Klusak
Co-réalisé par Filip Remunda

Avec Filip Remunda, Vit Klusak

Sortie le 09-11-2005
 
   

Par Alicia Fischmeister


Durée: 1h27

 
 
   

Canular slave

Pour leur film de fin d’étude, deux jeunes documentaristes tchèques, Vit Klusak et Filip Remunda, ont imaginé, réalisé et filmé un gigantesque canular : un hypermarché imaginaire, appuyé par une campagne de pub bien réelle. Une dénonciation de la société de consommation qui ne fait pas moins rire que réfléchir.

Un rêve tchèque, titre à double sens : il est à la fois le symbole du rêve
consumériste qui frappe actuellement la République Tchèque comme tout pays développé, et le nom de l’hypermarché grâce auquel tous les consommateurs praguois vont pouvoir donner libre cours à leur fièvre acheteuse. En théorie. Car le génie de Klusak et de Remunda réside dans leur incommensurable culot, qui leur fait obtenir une bourse du ministère dans le but de s’offrir une campagne de pub aussi surprenante qu’envahissante, le tout pour… une façade au milieu d’un champ. C’est en effet tout ce qu’auront à consommer, le jour de l’ouverture, les
quelques milliers de citoyens tchèques venus acheter les produits vantés par les prospectus.

Poussant jusqu’au bout une méthode explorée par Michael Moore, les deux jeunes réalisateurs filment tout le processus de mise en place de cette farce géante en s’inspirant des reality shows : ils s’exposent aussi bien en caleçon qu’en costume Hugo Boss, et l’équipe filmique fait partie intégrante du décors. C’est le sujet qui compte, plus que l’esthétique, même si l’on se doit de remarquer plusieurs plans impressionnants et lourds de sens ainsi
qu’une évidente maîtrise de la réalisation documentaire.

Mais plus qu’un simple attrape-nigaud, c’est une vraie accusation qui s’opère avec brio à travers ce film, attaquant aussi bien les agences de publicité que nous, consommateurs. Et il n’est pas besoin d’être tchèque pour se sentir visé.