Serenity, l'ultime rébellion
Serenity

Film américain de Joss Whedon
Inspiré de la série Firefly

Avec Nathan Fillion, Gina Torres, Alan Tudyk, Morena Baccarin, Jewel Staite

Sortie le 19-10-2005
 
   

Par Esther Castagné


Durée: 1h50

 
 
   

Total Chaos

Dans un monde futuriste et interplanétaire, des peuples s'affrontent. Ceux qui se battent pour la liberté et un monde meilleur sont rares. Ils lutteront tout de même, jusqu'au bout. Ils possèdent un atout qui pourrait bien se retourner contre eux : River. Cette adolescente a été programmée par l'Alliance pour détruire. Ses facultés extrasensorielles ont été développées. Mais à quelles fins ?

Le créateur de Buffy contre les vampires et Angel s'inspire ici de sa propre oeuvre (Firefly). Il en tire un film truffé d'effets spéciaux. On est entre la science fiction, l'heroic fantasy et le traditionnel grand spectacle hollywoodien. L'épopée de ce vaisseau, qui porte à tort le nom de Serenity, et de son équipage rappelle à la fois Matrix, Le 5e élément, Le Seigneur des anneaux et bien d'autres films encore. L'anticipation, la pseudo psychologie, les recherches scientifiques et autres manipulations biologiques : tout y passe. De même que l'on nous assomme de grandes valeurs : liberté, sacrifice, rédemption, courage. Bref, rien de nouveau, rien d'original et aucune compensation. Les acteurs (même distribution que celle de Firefly)
sont mauvais, la mise en scène absente et les effets spéciaux ne nous font malheureusement aucun effet. Quant à l'intrigue, elle est parfaitement inintéressante. On peut éventuellement se raccrocher, en désespoir de cause, à la mécanicienne amoureuse et naïve du Serenity. C'est bien le seul personnage qui échappe un peu au cliché mais cela ne suffit pas à tuer notre ennui.