58e festival de Berlin - Février 2008


Par Anaïs Jurkiewicz-Renevier

Rock, ours et paillettes

La 58e édition du festival de Berlin s'est déroulée du 7 au 17 février 2008, sur un ton rock et un air glamour. Les festivaliers chanceux ont pu apercevoir les Rolling Stones, Madonna, Julia Roberts, Scarlett Johansson... La sélection des films présentés était très diversifiée, beaucoup de documentaires à l'honneur : Shine a light de Martin Scorcese, Standard Operating Procedure d'Errol Morris (grand prix du jury). Les thèmes traités dans les films de fiction sont plutôt graves mais quelques films aux notes légères se sont illustrés : The Sparrow de Johnnie To ou encore Happy-go-luck de Mike Leigh avec Sally Hawkins (ours de la meilleure actrice).

Aucun des deux films français en compétition ( Lady Jane de Robert Guédiguian et

Il y a longtemps que je t'aime de Philippe Claudel) n'a retenu l'attention du jury ou du public

Si le directeur du festival Dieter Kosslick établit un bilan positif « c'était une Berlinale de musique, de grandes émotions, et d'artistes remarquables. Le groove était bon et Berlin cette année n'était pas froide, mais cool », le succès du festival reste cependant mitigé, le public se dit parfois déçu de la sélection trop hétéroclite et les critiques se divisent quant au bien fondé des prix remis.

Le festival a cependant permis de découvrir quelques grands films, parmi lesquels le pétillant Caos Calmos de Antonio Luigi Grimaldi avec Nanni Moretti dans le rôle d'un homme qui fait le point après la mort de sa femme, ou le très attendu There will be blood de Paul Thomas Anderson (ours du meilleur réalisateur et de la meilleure contribution artistique – musique -), qui dresse le portrait d'un chercheur d'or atypique (joué par l'excellent Daniel Day-Lewis), bientôt sur nos écrans.

 

Prix

Ours d'or du meilleur film
Tropa de elite (José Padhila)

Ours d'argent – grand prix du jury
Standard operating procedure (Errol Morris)

Ours d'argent – meilleur réalisateur
Paul Thomas Anderson (pour There will be blood)

Ours d'argent – meilleure actrice
Sally Hawkins (dans Happy-go-lucky)

Ours d'argent – meilleur acteur
Reza Najie (dans Avaze Gonjeshk-ha )

Ours d'argent de la meilleure contribution artistique (musique)
Jonny Greenwood (pour There will be blood)

Ours d'argent du meilleur scenario
Wang Wiaoshuai (pour In love we trust)

Prix Axel Bauer
Lake Tahoe (Fernando Eimbcke)